Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 17:52

                                    py3oqiat[1]

 

 

Bismi-l-lâhi R Rahmâni-r-rahîm

Au  nom de Dieu, Celui qui fait miséricorde,le Très  Miséricordieux 

 


Résisté à la tentation 

 

La nature humaine peut jouer  de mauvais tours à l'homme, elle peut même devenir son plus grand ennemi car le mal l'attire, le bien le rebute et elle est l'origine de mauvais conseils.

 

 Voici ce que le Coran en dit :

- Ceux qui craignent leur Seigneur et savent freiner leurs passion, ceux - là auront le Paradis pour séjour. ( 79- ceux qui arrachent-40)

- Je ne prétends pas m'innocenter car la nature humaine incline au mal . ( Joseph 12-53)

Cette nature aime le loisir, le repos, l'oisiveté  elle est emportée par ses caprices et des désirs éphémènes dût-elle y encourir sa perte et son malheur.

Etant convaincu de tout cela , le musulman se mobilise contre elle lui déclare la guerre, réprime fermement ses sottises et ses caprices.

Se relâche-t-elle qu'il lui imprime un coup de collier, formule-t-elle un désir illicite, il l'en prive, néglige-t-elle une bonne oeuvre, il l'oblige à l'exécuter et à se rattraper.

Ainsi, il la dresse à plier à cette discipline et elle finit par s'y adapter, se purifier et devenir bonne. C'est  l'ultime lutte contre soi-même. 

 

Allah dit : 

 

                 - Ceux qui luttent pour nous, nous saurons les guider dans notre voie. Dieu assistera toujours ceux qui s'applique à bien faire. ( 29 L'Araignée-69)

En luttant ainsi, pour plaire à Dieu, le musulman se purifie, son âme devient candide, paisible et digne de l'amour du Seigneur et de Sa satisfaction. Il est convaincu que c'est là , le chemin des gens vertueux et des croyants sincères qu'il prend pour exemple.

 

      Le Prophète (S.B. sur lui) ne se tenait-il pas debout dans ses prières  si longuement que ses pieds se fissuraient ? Quand on lui en fit la remarque, il répondit:

- Ne devrais-je pas être un serviteur reconnaissant? Ma foi ! Quelle lutte que celle-là!


     Ali parlant des compagnons du Prophète (S.B.sur lui) dit : 

 

  - Rien ne leur ressemble. Le matin vous les voyez,, cheveux hirsutes, poudreux et ternes. Ils ont passé leur nuit debout et prosternés, récitant le Coran, alternant leurs froint et leurs pieds. Quand ils implorent Dieu, ils se balancent comme un arbre , un jour venteux mouillant leurs vêtement de leurs larmes.

 

   Abou Darda a dit : les motifs qui me donnent la joies de rester en vie sont: le jeûne, la prosternation au cours de la nuit et la compagnies des gens qui ne prononcent que lesmeilleures des paroles.

 

   Un jour, Omar ben Khattab a manquer la prière d'El-Asr en groupe. Il fit un don d'une terre  qui vallait 200 mille drachmes en guise de rachat.

Quant a Abdallah ben Messaoud, il passait tout la nuit à prier pour se racheter. Et une nuit, il retarda la prière du Maghreb jusqu'`l'apparition d deux étoiles, il affranchit deux esclaves.

 

Bien des hommes, que Dieu soit miséricordieux envers eux, qu'on  croyait malades, disait Ali, ne l'étaient pas en vérité. Ils étaient seulement fatiguées de l'excès d'effort qu'ils se donnaient.

      Le meilleur des hommes, dit le Prophète, est bien celui qui vit longtemps en faisant de bonnes oeuvres. {...}

        L'épouse de Masrouk, parlant de son mari, dit: 

 

- Il se tenait debout si longtemps qu'il avait les pieds constamment envlés. Que des fois je mettais derrière lui quand il priait et je pleurais de pitié pour lui ! {...}

 

Une femme pieuse et aveugle nommée Ajra priait d'une voix triste à l'approche de l'aube et disait: 

- C'est  pour l'amour de Toi  que Tes serviteurs ont passé la nuit à T'adorer  volant vers Ta miséricorde et Ton  pardon.

   

    Seigneur ! Je te demande, par Toi- même et point par d'autre, de m'inscrire dans le grope des premiere arrivés au Paradis, et de m'élever au Paradis de YLL'YNE, le meilleeur des Paradis en compagnie de Tes proches  serviteurs et de m'adjoindre aux saints.

 

Tu es plus Miséricordieux que quiconque.

Le plus Grand, le plus Généreux,

O Toi  le Généreux !

Ensuite elle se prosternait et ne cessait de prier, tout en pleurant jusqu'à l'aube.

 

 

Bismillah 

 

Source : La voie du Musulmans ( Minhaj AL- Mouslim) Dar Al Fikr. P. 117 a 119

  

 



Partager cet article

Repost 0
Published by lislam.ma.vie.over-blog.com - dans Le bon comportement en l'Islam
commenter cet article

commentaires

nabil 14/09/2016 04:52

Salut

nabil 14/09/2016 04:51

Hhh

nabil 14/09/2016 04:52

Hhh pc

Présentation

  • : Le blog de lislam.ma.vie.over-blog.com
  • Le blog de lislam.ma.vie.over-blog.com
  • : Se blog a été conçu pour apprendre l'islam, la science du coran, et quelques extra supplémentaire qui seront satisfaire les internautes qui s'intéresse à notre religion. Inchaallah
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives